Résiliences à l'agriculture extensive sur brûlis pour la préservation des micro organismes du sol

Elle concerne le suivi du calendrier agricole, la pratique de l'association et la rotation des cultures sur des terres en jachère forestière

Photo of Amen Amar
0 0

Written by

Eligibility Criteria

  • I confirm that I am fully aware of the eligibility criteria and terms of the Act for Biodiversity Challenge and that I am eligible to apply.
  • I am 18 years old or older.

Initiative's representative name

Lugendo Musobokelwa César

Initiative's representative date of birth

02/05/1965

Headquarters location: country

  • Congo, Democratic Republic of the

Headquarters location: city

Bukavu

Where are you making a difference?

Kitutu, chef lieu de la chefferie de Wamuzimu, en territoire de Mwenga, en province du Sud-Kivu

Website or social media url(s)

https://www.linkedin.com/me/profile-views/urn:li:wvmp:summary/ https://www.linkedin.com/mynetwork/ https://www.linkedin.com/in/lugendo-musobokelwa-762716158/detail/recent-activity/shares/

Date Started

8/2017

Project Stage

  • Growth (have moved past the very first activities; working toward the next level of expansion)

Yearly Budget : What is your current yearly budget for the initiative?

  • €100k - €250k

Organization Type

  • Nonprofit/NGO

1. Founding story: Share a story about the "Aha!" moment that led the founder(s) to get started or the story of how you saw the potential for this project to succeed.

La Banque Mondiale a financé le Fonds Social de la RD Congo à la préparation et la mise en eouvre des activités de stabilisation pour la paix des zones sortant des conflits armés en 2013. En 2016, le fonds social e sélectionné la FAO en qualité d'agence locale d'exécution (ALE). Ce dernier a à son tour sélectionné AMEN comme partenaire de MIse en oeuvre. Dans la mise en oeuvre, les politiques de sauvegarde de la Banque Mondiale exige la préservation de la Biodiversité. C'est pour quoi, AMEN a sensibilisé et accompagné techniquement les ménages bénéficiaires sur l'agriculture sans incinération et la fertilisation des sols par les microorganismes pour la sécurité alimentaire et la durabilité agricole.

2. The problem: What problem are you helping to solve?

C'est l'extinction des micro-organismes du sol (vers des terres, les fournis, les araignées) et la perte de la fertilité de sol (lessivage, l'érosion) par l'incinération des herbes et des bois des forêts primaires après leurs abattages (défrichage et déforestation) pour l'augmentation de la production et de la productivité des semences agricoles et la sécurité alimentaire.

3. Your solution: How are you working to solve this problem? Share your specific approach.

Notre approche s'articule autour de: 1.L'organisation des ménages en groupes des producteurs agricoles (GPA). Au total, AMEN a identifié et regroupé 1480 ménages bénéficiaires en groupe de 20 ménages en vue de la réalisation de l'activité. 2.le processus participatif de choix de la terre et l'évaluation d'impact environnementale, la proposition du plan de gestion environnementale, le monitoring environnemental et l'ajustement du plan de gestion environnementale. I s'agit de la soumission de la terre choisie pour la culture à une évaluation d'impact environnementale au moyen d'une liste d’éléments. Au bout de cette évaluation la terre est classée (sans mauvais impact, avec impact mineur et avec impact majeur). Sans mauvais impact, l'autorisation de culture est accordée. Avec faible impact, un plan de résilience est élaboré et mise en oeuvre. Avec impact majeur, il y a interdiction. 3.La détermination du calendrier agricole et la planification et suivi-évaluation des travaux et de l'exploitation agricole en association des cultures. De manière participative, les travaux sont programmé en fonction du calendrier agricole 4.La récolte et la planification de la rotation des cultures.

4. Innovation: How are you innovating or using unique approaches to solve the problem?

1.Le choix du sol : l’évaluation d’impact environnemental et biologique sauvage et planification de la gestion environnementale et biologique 2.L’accès sécurisé à la terre : Négociation des terres et signature de contrat d’usufruitier des terres 3.Le défrichage et l’abattage d’arbres (déforestation) : Evaluation de la déforestation et de la désertification et planification de la restauration des terres et de la biodiversité 4. L’incinération et l’écobuage : Evaluation de biomasse et planification, aménagement et contrôle de l’incinération, dans les champs et en dehors du champ 5.Le labour : Evaluation de l’érosion et planification du labour

5. Collaboration: How does your initiative seek to bring key players together to preserve biodiversity?

AMEN collabore avec les institutions étatiques notamment les services de semences, les inspections agricoles provinciales et territoriales, les conseils agricoles et rural de gestion, les comités locaux de développement) pour les contrôles techniques, les organisations de la société civile et celles des communautés de base pour la diffusion des acquis du projet,le (planteurs privés (Ets KAKA) pour la production, les professeurs des écoles secondaires et les étudiants des universités pour les stages et les travaux scolaires. les groupes de producteurs agricoles (GPA) pour l’implémentation du projet. Dans le futur, l'engagement des universités et enseignements supérieur technique agricole est envisagé

6. Impact: how has your project made a difference so far — in terms of both business outputs and social impact? How do you plan on measuring progress?

-Au départ, le projet a concerné 1480 ménages bénéficiaires, ils sont parvenus à 2220 ménages. La production semencière de riz est passé de 150/500 Kg à 2000 kg à l'hectare, un augmentation de 3300%, le manioc est passé de 5000 Kg à 15000 kg des tubercules à l'hectare. Aujourd'hui, l'engagement populaire est grand dans l'agriculture de riz et de manioc et sa rotation avec l'arachide et son association à la banane. cette rotation et cette association des cultures sont des alternatives à la sauvegarde des micro-organismes, la fertilisation et le résilience au changement climatique

7. Growth strategies: what are your main strategies for scaling your impact?

1.La formation et le renforcement des capacités des 612 moniteurs communautaires agricoles et d'élevage aux techniques de gestion agricole et environnementale en faveur des ménages agricoles 2.la réplication dans des nouveaux sites (entités) de Luindi et de Basile auprès des ménages des peuples autochtones Batwa Banyindu. Déjà, l'extension est encours avec l'appui de Global Fund for Women 3.La pratique du civisme et des droits dans la politique de décentralisation et des réformes institutionnelles du ministère de l'agriculture, pêche et élevage. Les études sont en cours toujours grâce à la collaboration avec ACNDC 'Actions pour la conservation de la nature et le déveoppement communautaire) et l'appui de Global Fund for Women -

8. Creating shared value: How does your initiative create value for society? Or different stakeholders?

-l'investissement des actifs (semences améliorées et géniteurs améliorés) productifs en reproduction 2 en raison de 2775 kg de semences de riz Nerica 4 qui ont donne 74000 kg en reproduction 2, de 51250 mètres linéaires des boutures saines de manioc qui ont donné 205000 mètres linéaires des boutures, 600 génisses des chèvres et boucs. Maintenant, un système rotatif fonctionne dans la zone et tous les techniciens agricoles jadis salariés apportent appui technique bénévolement aux ménages bénéficiaires. Dans les sites de Luindi et de Basile, le même fonctionnement est en introduction

9. Financial sustainability plan: can you tell us about your plan to fund your project and how that plan will be sustainable in the short, medium, and long term?

1-La coordination de la chaîne des valeurs. Les activités agricoles garantissent la sécurité alimentaire et la génération des revenus. L’initiative envisage instaurer une triangle économique solidaire où elle prélèvera quelques contributions des ménages bénéficiaires. 2.La diversification des partenariats. AMEN agissait dans la zone avec un faible impact et visibilité. A ce moment, son partenariat avec la FAO dans la mise en oeuvre des activités du projet de stabilisation pour la paix du Fonds Social de la RDC, son impact s'est accru. Il va de soi qu'elle diversifie les partenariats. 3.Le réseautage,le sponsor financier et la fraternité. AMEN a déjà servi de sponsor technique et financier d'ACNDC auprès de Global Fund for Women.

10. Team: what is the current composition of your current team (types of roles, qualifications, full-time vs. part-time, board members, etc.), and how do you plan to evolve the team’s composition as the project grows?

-1 président Exécutif chargé de la coordination, -3 assistant administratif, logisticien et financier; -3 assistant social et organisateur associatif, technicien en développement rural; -1 Ingénieur en gestion des ressources animales sauvages et en conservation de la nature, -7 conseillers agricoles et superviseur, ingénieur agronome et technicien de développement rural; -4 conseillers vétérinaires et superviseur, vétérinaire de formation;

11. How did you hear about this challenge?

  • Lettre des nouvelles de Funds For NGOs USA

0 comments

Join the conversation:

Comment