Etude et protection des papillons et des forêts au Nigeria

Le projet a pour objectif de développer la connaissance sur les papillons des forêts au Nigeria et de proposer des actions de protection.

Photo of Fanny Mallard
0 4

Written by

Eligibility Criteria

  • I confirm that I am fully aware of the eligibility criteria and terms of the Act for Biodiversity Challenge and that I am eligible to apply.
  • I am 18 years old or older.

Initiative's representative name

Fanny Mallard

Initiative's representative date of birth

23/01/1986

Initiative's representative gender

  • Woman

Headquarters location: country

  • France

Headquarters location: city

Saint-Aubin de Médoc

Where are you making a difference?

Le projet aura un impact sur le développement 1) de connaissance dans le parc de Cross River, la réserve d'Omo, 2) d'actions de conservation dans les forêts, 3) de mobilisation des acteurs du Nigeria.

Website or social media url(s)

http://www.explorecology.com/ https://www.facebook.com/explorecology/ https://www.instagram.com/explorecology https://twitter.com/Explorecology https://www.youtube.com/channel/UCPDGxYkPXV_4z6cxL90aP2A https://www.linkedin.com/company/explorecology/about/ https://wildlifeafrica.org/

Date Started

janvier / 2020

Project Stage

  • Start-up (first few activities have happened)

Yearly Budget : What is your current yearly budget for the initiative?

  • €10k - €50k

Organization Type

  • Nonprofit/NGO

1. Founding story: Share a story about the "Aha!" moment that led the founder(s) to get started or the story of how you saw the potential for this project to succeed.

Suite à la diffusion de l’association Exploratory Ecology de photos d’espèces de papillons sur un groupe facebook, Monsieur Ekpah Ojonugwa entomologiste à la Fondation de Conservation du Nigeria a contacté le 18 novembre 2019 cette association française de protection de la biodiversité. La rencontre entre ces passionnés de papillons a amené au constat suivant. Le Nigeria renferme une biodiversité exceptionnelle dans les forêts dont les espèces de papillons. Mais nous manquons actuellement de connaissance pour protéger ces espèces. Ces échanges ont donc amené au développement d’une collaboration franco-africaine sur un projet d’étude sur les papillons et les forêts au Nigeria.

2. The problem: What problem are you helping to solve?

Les papillons ont un rôle indispensable à la bonne santé des écosystèmes. Ce sont des pollinisateurs permettant la reproduction de certaines plantes à fleurs. Le Nigeria renferme une diversité exceptionnelle de papillons mais qui reste cependant encore peu connue. Le développement de la connaissance sur ces espèces est ainsi indispensable pour mettre en place des actions de conservation et de sensibilisation pour conserver les forêts au Nigeria.

3. Your solution: How are you working to solve this problem? Share your specific approach.

Ce projet participant à la protection des forêts au Nigeria est décliné en 3 objectifs : Objectif 1 : Inventaire des espèces L’objectif de cette recherche est d’augmenter la connaissance sur l’inventaire des espèces des papillons des forêts au Nigeria. L’inventaire des espèces permettra de recenser et de découvrir peut-être de nouvelles espèces présentes. Objectif 2 : Suivis des espèces Le comptage des papillons permettra de comparer la diversité entre deux forêts aux microclimats différents, d’établir un état de référence des populations dans ces sites et de suivre sur le long terme l’impact du changement climatique. Objectif 3 : Action de conservation Les plantes nectarifères privilégiées par les papillons seront identifiées. Cette connaissance aiderait les organisations dont l’objectif est la conservation des espèces et la sensibilisation du public à la protection de ces espèces.

4. Innovation: How are you innovating or using unique approaches to solve the problem?

Des premiers travaux sur les papillons d’Afrique ont commencé en janvier 1993. Certaines espèces menacées ont été identifiées mais les espèces de forêts ne sont pas documentées avec précision. Cette recherche testera l'hypothèse selon laquelle la disponibilité des ressources alimentaires est un solide prédicteur de l'abondance (nombre de papillons). Pour générer l'abondance des espèces, le dénombrement des papillons résultera de l’abondance observée et de l’abondance calculée statistiquement. Ces abondances relevées dans le temps permettront de sélectionner des espèces menacées qui aideront à la mise en place de mesures de conservation de ces espèces, de leurs espèces végétales privilégiées, ainsi que la protection de leur habitat, la forêt

5. Collaboration: How does your initiative seek to bring key players together to preserve biodiversity?

Des acteurs du territoire ont été contactés notamment le Conservateur Général du Nigeria qui a validé officiellement la réalisation des suivis dans les parcs nationaux du Nigeria, les équipes du parc national de Cross River et de la réserve forestière d'Omo au Nigeria, les organismes de Wildlife Conservation Society ainsi que Wildlife for Africa Conservation Initiative afin de les associer à la partie scientifique et de sensibilisation. Des acteurs scientifiques sont sollicités pour la validation du protocole comme le chercheur Oskar Brattström de l’Université de Cambridge, et la détermination des espèces comme le chercheur Steve Collins, de l’institut de recherche des papillons africains. Un partenariat a été proposé au Ministère d’information et culture au Nigeria afin de leur transmettre la connaissance développée. La sensibilisation du grand public a été initiée via les réseaux sociaux. L’objectif sera ensuite de développer des projets locaux de sensibilisation.

6. Impact: how has your project made a difference so far — in terms of both business outputs and social impact? How do you plan on measuring progress?

Pour la mise en place du projet, 6 structures ont été contactées : Wildlife for Africa Conservation - Mr. Felix Abayomi ; Wildlife Conservation Society - Mr. Inaoyom Imong ; Federal Ministry of Information - Mrs. Patricia Narai ; African Butterfly Research Institute - Mr. Steve Collins ; Nigerian Conservation Foundation - Mr. Adedamola Ogunsesan et Dieuwko Knoop, Consultant en biodiversité, Boijl, Pays-Bas. Le premier inventaire des espèces dans la forêt du le parc national de Cross river a permis de récolter 35 spécimens ont 29 espèces de papillons de jour et 1 de nuit. Ce premier inventaire a fait l’objet d’une première publication scientifique et une page sur le site internet de l’association. Ce travail a commencé à être diffusé sur les réseaux sociaux avec 2 publications touchant plus de 2000 abonnés. L’objectif est de rassembler l’ensemble des acteurs (scientifiques, acteurs du territoire, grand public) autour d’un projet commun de protection des forêts à travers les papillons.

7. Growth strategies: what are your main strategies for scaling your impact?

La stratégie de croissance concerne différentes échelles : 1) au niveau local : mobiliser l’ensemble des acteurs du territoire pour la mise en place d’actions de conservation (ex. restauration des espèces végétales favorables aux papillons dans les forêts), développer des projets de sensibilisation (ex. visites dans de fermes de papillons par le grand public et les scolaires), d’éducation de l’environnement (ex. ouvrage sur les papillons pour les Nigérians) et d’actions de conservation, 2) au niveau national : mobiliser les politiques environnementales pour la mise en place et la pérennisation de ces actions de protection des forêts, 3) au niveau international : faire connaitre l’initiative et mobiliser d’autres acteurs (ex. exposition).

8. Creating shared value: How does your initiative create value for society? Or different stakeholders?

Notre vision sur la création de la valeur partagée est axée sur quatre thèmes principaux : la connaissance, protection des espèces et des forêts, sensibilisation, mobilisation des acteurs et la dynamisation du territoire du Nigeria. Les papillons sont connus pour leur beauté de par leurs différents motifs et différentes couleurs. Ces espèces emblématiques sont une entrée clé pour la protection des forêts auprès des acteurs du territoire. Ils sont également très appréciés de l’écotourisme. Par exemple, la migration des papillons monarques est si spectaculaire qu’elle attire chaque année le tourisme international (États-Unis, Canada et Mexique).

9. Financial sustainability plan: can you tell us about your plan to fund your project and how that plan will be sustainable in the short, medium, and long term?

Le plan de financement est basé sur du temps ressources humaines financé par les différentes structures partenaires. La recherche de financement porte donc sur le transport (aller-retour Lagos à Calabar en avion, aller-retour à Calabar au parc national de Cross River, aller-retour Lagos à Ijebu-Ode sur la route, aller-retour Ijebu-Ode en forêt d’Omo), le logement (Logement du parc national de Cross River, près de la forêt d’Omo), les allocations du guide (pour le guide du parc national de Cross River, pour le guide d’Omo) pour le travail de terrain. Le budget au total est de 14 340 euros.

10. Team: what is the current composition of your current team (types of roles, qualifications, full-time vs. part-time, board members, etc.), and how do you plan to evolve the team’s composition as the project grows?

Equipe principale : Ekpah Ojonugwa, master en entomologie de l’Université de Lagos, travaille pour NCF Nigeria, réalisera le travail de terrain ; Fanny Mallard, doctorat en écologie, présidente d’Exploratory Ecology, apportera son appui scientifique ; Sven Aël Guen, bac+4 informatique, responsable technique d’Exploratory Ecology, apportera son expertise informatique. Equipe renforcée par : 6 personnes des 6 structures partenaires d’Afrique, appui local, technique, scientifique.

11. How did you hear about this challenge?

  • Search engine
  • Recommended by others

Attachments (1)

0 comments

Join the conversation:

Comment