Conservation durable des habitats naturels grâce au développement d'une chaine de valeur des champignons comestibles au Nord Bénin.

Il vise à former la population locale à la culture de champignons comestibles, à reboiser les habitats naturels et à sensibiliser.

Photo of Akotchayé Sylvestre BADOU
1 1

Written by

Eligibility Criteria

  • I confirm that I am fully aware of the eligibility criteria and terms of the Act for Biodiversity Challenge and that I am eligible to apply.
  • I am 18 years old or older.

Initiative's representative name

BADOU Akotchayé Sylvestre

Initiative's representative date of birth

30 Décembre 1987

Initiative's representative gender

  • Man

Headquarters location: country

  • Benin

Headquarters location: city

Parakou

Where are you making a difference?

Tous les pays d'Afrique de l'Ouest

Website or social media url(s)

http://mytips.leb-up.org

Date Started

Juillet 2020

Project Stage

  • Start-up (first few activities have happened)

Yearly Budget : What is your current yearly budget for the initiative?

  • €1k - €10k

Organization Type

  • Educational institution

1. Founding story: Share a story about the "Aha!" moment that led the founder(s) to get started or the story of how you saw the potential for this project to succeed.

Les champignons supérieurs comestibles sont très importants pour la sécurité alimentaire, la nutrition et la santé des populations locales. Mais à cause de la dégradation des habitats naturels grandissants et de la réduction inquiétante de la superficie des écosystèmes forestiers, les champignons comestibles qui étaient autrefois abondants lors de leurs collectes saisonnières par les populations locales commencent à devenir une ressource rare en quantité et en qualité. Ces différentes perturbations anthropiques en action combinée avec les variabilités du microclimat rendent encore plus complexe la disponibilité des champignons comestible en milieu naturel. Dans cette optique, il urge de trouver des solutions durables appropriées.

2. The problem: What problem are you helping to solve?

Les champignons font partie intégrante des produits forestiers non ligneux. Ils constituent un aliment saint pour les populations local. Ils assurent la sécurité alimentaire des populations locales grâce à leurs fortes teneurs en vitamines. Au Bénin, environ 28 espèces de champignons comestibles sont menacées d'extinction. Cette perte, est liée à la fragmentation des forêts entrainant la destruction des habitats naturels.

3. Your solution: How are you working to solve this problem? Share your specific approach.

Formation des populations locales sur la culture des champignons comestibles : Bori, Sonnoumon et Angaradebou seront choisir pour la formation. La champignonnière sera construite en terre battue. Une formation théorique suivie d'une formation pratique selon les phases ci-dessous : 1: Equipements et matières premières pour la culture des champignons comestibles : Rôle et caractéristiques de l'équipement, qualité d'une bonne matière première, 2: conditions environnementales de la champignonnière : Critères de choix d'un site pour la culture des champignons et facteurs environnementaux influençant la culture des champignons, 3: Étapes de culture proprement : préparation de blancs semis; préparation du substrat; pasteurisation du substrat; inoculation du substrat, 4 :Opérations de suivi de la production; récolte et conditionnement des champignons et 5: Analyse du marché : opportunités au niveau national et régional. Reboisement des habitats naturels : 30 volontaires issus des populations locales seront recrutés pour reboiser les habitats naturels dégradés. Connaissances ethnomycologiques : enquêtes semi-structurées seront menées à l'aide d'un questionnaire auprès de75 personnes.

4. Innovation: How are you innovating or using unique approaches to solve the problem?

La culture des champignons comestibles est en voguent en raison du faible niveau de son application dans nos forêts au Benin. Le principal objectif de la création d'un secteur économique est de lutter contre la pauvreté, de promouvoir l’exploitation durable des champignons et les écosystèmes forestiers. Ce secteur d’activité est prometteur en raison des conditions : (1) la consommation des champignons est courante dans la région de l’Ouémé Supérieur et (2) il est courant d'observer la vente des champignons sur les marchés locaux de la forêt de l’Ouémé Supérieur. La création d'un secteur commercial basé sur la culture des champignons comestibles peut inciter les populations locales à s'intéresser davantage à la conservation des forêts.

5. Collaboration: How does your initiative seek to bring key players together to preserve biodiversity?

Le succès de notre projet nécessitera une coopération avec plusieurs structures au niveau local présent et travaillant déjà avec les populations locales environnantes de la resserve forestière de l’Ouémé Supérieur. Pour notre projet passé, nous avons collaboré avec les membres des groupements villageois, les gestionnaires des ressources forestières, les chefs de villages et les comités locaux présents dans chaque village environnants de l’Ouémé Supérieur. Nous sommes heureux de la satisfaction de notre collaboration et les liens solides que nous avons maintenus avec les populations locales de la resserve forestière de l’Ouémé Supérieur. Nous allons toujours travailler avec eux pour gagner d’avantage leurs confiances et leurs approbations pour la réalisation des différentes activités de notre nouveau projet. Pour ce projet, ils constitueront une porte d’entrée par laquelle nous pourrions atteindre un nombre important de populations locales.

6. Impact: how has your project made a difference so far — in terms of both business outputs and social impact? How do you plan on measuring progress?

Des mesures visant à réduire la déforestation des habitats naturels sont mises en œuvre à plusieurs niveaux. Parmi les solutions pour réduire la déforestation et la dégradation des habitats naturels abritant les champignons , il y a : (a) la réduction de la croissance démographique et l'augmentation des revenus des populations locales, (b) l'augmentation de la valeur perçue et réelle des réserves forestières, (c) promotion de la gestion durable des habitats naturels, (d) augmentation de la superficies des réserves forestière et des aires protégées, (e) conservation et gestion participative des habitats naturels et (f) augmentation des informations sur les connaissances forestières et le suivi des forêts (Chakravarty 2012). C'est dans cette optique, pour les séances de sensibilisation, nous associons avec l'ONG Agri-Dev, qui a déjà une base (10 000 personnes) dans la région et avec laquelle nous définissons le modèle de communication approprié à partir des données d'enquêtes.

7. Growth strategies: what are your main strategies for scaling your impact?

Juste après la formation sur la culture des champignons comestibles les membres de mon équipe et moi-même poserons aux personnes formées des questions sur le caractère approprié de la formation, les constituants et la compréhension globale de la formation. Ensuite, après 6 mois, mon équipe et moi retournerons sur le terrain pour voir si les personnes formées ont mis en œuvre ce qu’elles ont appris et l’ont diffusé pour réplication auprès d’autres personnes. Après les séances de sensibilisation, mon équipe posera également des questions fermées et ouvertes aux personnes sensibilisées sur leur compréhension du sujet et de sa pertinence. En ce qui concerne le reboisement des habitats naturels, l’efficacité sera appuyée par un rapport.

8. Creating shared value: How does your initiative create value for society? Or different stakeholders?

Notre projet repose sur deux solutions visant à réduire la dégradation des habitats naturels au niveau de la reserve forestière de l’Ouémé Supérieur. La première consiste à trouver une source de revenu alternative durable pour l'exploitation durable des habitats naturels en mettant en place un mini centre de formation de culture des champignons auprès des populations locales. Avec lequel une chaine de valeur des champignons comestibles sera développée pour améliorer les conditions de vie des populations locales. La seconde vise à réintégrer les espèces d’arbres partenaires menacées dans les habitats naturels et qui peut également stimuler la production et la diversité des champignons.

9. Financial sustainability plan: can you tell us about your plan to fund your project and how that plan will be sustainable in the short, medium, and long term?

Moyen de déplacement, une moto sera loué à 2.5 € / jour et une consommé d’essence de 2 litres/ jour. Le prix du carburant est 1.5 € /litre, soit 2.5 x 300 + (1.5x2) x300 = 1650. Donc, au total nous avons besoin de 1650 £. Pour les activités de reboisement, nous avons besoins de 6 personnes à raison de 2 personnes par villages. Chaque personne sera payée à 141.66 €, soit 141.66 £ x 6 = 850 €. Chaque arbre coûtera 0.10£. Soit 0.10 € x 6000 arbres = 300 €. Donc, au total nous avons besoin de 1150 £ pour les activités de reboisement. Une brochure de diffusion coûtera 0.85 € / unité. Soit 0.85 € x 250 brochures = 212.5 €. Nous devons construire pour chaque village une champignonnière évaluée à 250 € l'unité soit 750 € pour les 3 villages.

10. Team: what is the current composition of your current team (types of roles, qualifications, full-time vs. part-time, board members, etc.), and how do you plan to evolve the team’s composition as the project grows?

Pour atteindre les différents objectifs de notre projet, nous avons jugé bon de travailler avec les personnes qui possèdent réellement des compétences appropriées concernant les activités de notre projet: KPARA Assia, qui a 4 ans d’expérience dans la culture des champignons en milieu contrôlé. BONI Souleymane, il a 5 ans d’expérience en inventaire ethnomycologique. HENADJE Gildas. Il est ingénieur agronome avec une spécialisation en "Aménagement et Gestion des Ressources naturelles.

11. How did you hear about this challenge?

  • Search engine
  • Email

Evaluation results

8 evaluations so far

1. 1) OVERALL EVALUATION

Yes, absolutely! - 12.5%

Yes/maybe - 62.5%

Maybe - 25%

Maybe/no - 0%

No - 0%

2. 2) CONNECTION TO BIODIVERSITY

5 —Absolutely! It’s crystal clear how the solution is directly contributing to preserving and/or restoring biodiversity. - 37.5%

4—Yes, it establishes a clear connection to biodiversity. - 50%

3—Somewhat, the entry speaks to biodiversity but the direct impact is not well established and/or it is focused on a single species without considering its impact on the broader ecosystem - 12.5%

2—Not really, the connection to biodiversity is weak - 0%

1—No. The entry does not reference the solution’s impact on biodiversity. - 0%

3. 3) Is this entry IMPACTFUL?

5 -Yes, absolutely! - 0%

4- Yes, I think so. - 62.5%

3- Maybe. - 25%

2- Probably not. - 12.5%

1- No. - 0%

4. 4) Is this entry INNOVATIVE?

5 -Yes, absolutely! - 12.5%

4- Yes, I think so. - 50%

3- Maybe. - 25%

2- Probably not. - 12.5%

1- No. - 0%

5. 5) Is this entry VIABLE financially and operationally?

5 -Yes, absolutely! - 12.5%

4- Yes, I think so. - 12.5%

3- Maybe. - 62.5%

2- Probably not. - 12.5%

1- No. - 0%

6. 6) Is this entry ACTIVATING CHANGEMAKING?

5 -Yes, absolutely! - 0%

4- Yes, I think so. - 25%

3- Maybe. - 62.5%

2- Probably not. - 12.5%

1- No. - 0%

7. 7) Does this entry value COLLABORATION WITH OTHER STAKEHOLDERS in its approach?

5- Yes, absolutely! - 25%

4- Yes, I think ko. - 50%

3- Maybe. - 12.5%

2- Probably not. - 12.5%

1- No. - 0%

8. 8) FEEDBACK – Highlights

INNOVATION: You have a great understanding of the problem, have researched existing solutions, and have developed unique, thoughtful new solutions - 80%

IMPACT: You use specific numbers and evidence to describe what your project has achieved so far (or plan to achieve in the future) and you have a plan for measuring impact - 80%

GROWTH & LEADERSHIP POTENTIAL: You have a thoughtful plan for growth and your founding team has a strong combination of leadership and knowledge-based skills - 60%

VIABIBLITY: You have given a great deal of thought to not just the idea itself but how to make it work from a financial perspective in the present and future - 40%

CHANGEMAKING ACTIVATION: You value thinking around how to activate changemakers and empower them to innovate through your product or programming - 60%

POTENTIAL TO CREATE SHARED VALUE: You have a clearly defined plan on how to maximize shared value across multiple sectors and stakeholders - 100%

WRITING STYLE: Your writing style is concise, descriptive, clear, and specific - 40%

Other option - 0%

9. 9) FEEDBACK - Areas for Improvement

INNOVATION: Be more specific in your description of the research you have done into the past solutions to this problem and focus on how your solution is unique and innovative - 50%

IMPACT: Provide specific instances of your social impact and how you plan to measure impact – it may be helpful to describe the beneficiaries, products and programming, and provide evidence of (or plan for) how to measure impact - 100%

GROWTH & LEADERSHIP POTENTIAL: Your plan for growing the organization can benefit from more specifics. How can you round out the various skills of your current leadership team to make the project a long-term success? - 66.7%

VIABILITY: Make sure you have provided descriptive information about your financial sustainability plan. Where do the funds come from now and do you have a concrete plan for future sustainability? - 83.3%

POTENTIAL TO CREATE SHARED VALUE: your plan can benefit from more thought on how to create value for all stakeholders, not just immediate beneficiaries - 33.3%

WRITING STYLE: Try to be more concise, descriptive, clear, and specific. Avoid jargon. - 16.7%

Nothing – I thought everything was great! - 0%

CHANGEMAKING ACTIVATION: Try to provide more insights into how you are activating changemakers and empowering them to innovate through your product or programming - 0%

Other option - 0%

1 comment

Join the conversation:

Comment
Spam
Photo of Sebastião Alves

Caro BADOU Akotchayé Sylvestre, minhas felicitações!
Tenho muita vontade de iniciar no Nordeste Brasileiro uma produção de cogumelos como alternativa de enfrentamento as estiagens dessa região muito seca. Gostaria se possivel de intercambiar informações com você para ver se existe viabilidade nessa ideia.
Parabenizo você e sua equipe pela iniciativa.
Forte abraço.