La biodiversité, l’affaire de tous : participer à sa préservation dès le plus jeune âge

Favoriser l'accueil de la biodiversité dans les crèches en milieu urbain et permettre aux jeunes enfants de s'épanouir à son contact.

Photo of Claire Grolleau
0 0

Written by

Eligibility Criteria

  • I confirm that I am fully aware of the eligibility criteria and terms of the Act for Biodiversity Challenge and that I am eligible to apply.
  • I am 18 years old or older.

Initiative's representative name

Claire Grolleau

Initiative's representative date of birth

30/08/1967

Initiative's representative gender

  • Woman

Headquarters location: country

  • France

Headquarters location: city

Paris

Where are you making a difference?

Dans les crèches nous adressons le premier lieu de vie collective cela impacte les jeunes enfants qui se développent plus harmonieusement et la biodiversité dans de lieux qui doivent être exemplaires

Website or social media url(s)

Site : www.label-vie.org FB : @associationlabelvie Lkd : ://www.linkedin.com/company/13996864

Date Started

Aout 2020

Project Stage

  • Established (successfully passed early phases, have a plan going forward)

Yearly Budget : What is your current yearly budget for the initiative?

  • €250k - €500k

Organization Type

  • Nonprofit/NGO

1. Founding story: Share a story about the "Aha!" moment that led the founder(s) to get started or the story of how you saw the potential for this project to succeed.

La fondatrice de l'association, éco-toxicologue de formation, découvre, en 1999, les enjeux de la connexion à la nature pour le jeune enfant à la naissance de son premier enfant, Pablo. Instinctivement, elle a besoin de l'immerger dans les milieux naturels au contact avec les matières, les végétaux et animaux. Elle constate que les autres parents considèrent la nature plus comme un danger que comme une source d'épanouissement. Claire propose donc à la crèche de son fils de faire des ateliers pour reconnecter les jeunes urbains à l'environnement. Les premiers ateliers fonctionnent très bien et les résultats se voient vite. Après plusieurs années immergée dans ces crèches, les premières formations naissent pour transmettre ce savoir faire.

2. The problem: What problem are you helping to solve?

La biodiversité est en danger, surtout en milieu urbain. Les très jeunes enfants sont trop peu connectés à la nature. En formant les professionnels de la petite enfance et en les accompagnant à accueillir la biodiversité végétale et animale dans les crèches on aide au développement de sanctuaires de biodiversité en milieu urbain, on éduque les enfants au respect de la nature et on leur permet de s'épanouir grâce au contact indispensable de la nature !

3. Your solution: How are you working to solve this problem? Share your specific approach.

Notre objectif général est, principalement, de réduire l’impact sur l’environnement des lieux d’accueil des jeunes enfants et d’améliorer la qualité de vie de ses occupants (enfants et professionnels). Nous croyons ainsi qu’une attitude proactive vers la protection et promotion de la biodiversité locale est un aspect clé pour atteindre ces objectifs. Sensibiliser les enfants dès le plus jeune âge à la diversité des écosystèmes et à la préservation de la biodiversité est un enjeu essentiel du développement durable, notamment dans les regions les plus urbanisées de France. Label Vie, avec sa démarche Écolo crèche, propose une approche holistique de développement durable où la reconnexion des enfants (et professionnels) avec la nature y est placée au cœur. Nous voulons ainsi : - Sensibiliser l’écosystème de la Petite Enfance, les rendre acteurs de la préservation de la biodiversité - Promouvoir l’accueil de la biodiversité végétale et animale dans les crèches situées en milieu urbain. - Former, accompagner et rendre les professionnels autonomes dans la conduite d’actions autour de la biodiversité - Promouvoir de partenariats locaux - Élargir le projet aux familles

4. Innovation: How are you innovating or using unique approaches to solve the problem?

Label Vie développe des projets basés sur le mode participatif et engageant qui permet à tous les métiers de la crèche de se sentir concernés et investis. Par ailleurs, nous souhaitons replacer la nature au cœur du développement de l'enfant. La nature, l’environnement génèrent chez l’être humain des réactions, sensations, sentiments, effets quasiment incontrôlables. Pour faire aimer la nature, reconnecter à l'environnement, il est fondamental de créer les conditions de libre choix, d’exploration libre dans un cadre sécurisé, de découverte sensorielle. Créé de cette façon, ce lien au naturel sera indélébile. Enfin, en impliquant adultes et enfants à la préservation et au suivi des populations, nous garantissons la pérennité du projet.

5. Collaboration: How does your initiative seek to bring key players together to preserve biodiversity?

L'idée : les enfants puissent être acteurs actifs dans la protection de la biodiversité à travers de véritables activités sur le terrain. Nous prévoyons de travailler avec des partenaires scientifiques et techniques spécialistes des sujets de biodiversité et notamment des écologues, biologistes, paysagistes... Nous sommes déjà en contact avec "Vigie-Nature" du Musée d'Histoire Naturelle, des antennes locales de la Ligue de Protection des Oiseaux, le projet « j’agis pour la nature » de la FNH, l’association Abeille Machine, l’Observatoire Français d’Apidologie etc. Nous sommes en contact avec eux pour construire les outils et pour les sensibiliser aux problématiques du monde de la petite enfance. Egalement, pour garantir la pérennité des actions dans les crèches, nous prévoyons la mise en place de partenariats entre les crèches et les acteurs locaux de la protection de la biodiversité. Ainsi, les établissements des jeunes enfants deviendront des "sanctuaires" de la biodiversité.

6. Impact: how has your project made a difference so far — in terms of both business outputs and social impact? How do you plan on measuring progress?

Créée en 2009 dans le but de répondre à une demande croissante des parents et des professionnels de la petite enfance, la démarche Ecolo crèche permet de mobiliser des établissements et des équipes en faveur du développement durable. Aujourd'hui 500 crèches, 10 000 professionnels, 15 000 enfants et familles sont mobilisés. L'étude d'impacts annuelle mesure la performance environnementale des établissement engagés. La consommation d'eau et d'électricité chute jusqu'à 70%. Le gaspillage alimentaire réduit voire disparaît. L'entretien des locaux se fait sans produit polluants. Les enfants et professionnels sont moins malades. Dans la même logique, nous mesurerons le nombre de jardins, et structures mises en oeuvre pour accueillir la biodiversité, mais également nous suivrons, grâce à des observations du type de celles faites pour le programme "Vigie nature" du Museum d'histoire naturel, l'évolution des populations de végétaux et d'animaux aux abords des crèches.

7. Growth strategies: what are your main strategies for scaling your impact?

Nos stratégies principales sont la formation, l'accompagnement et la mise en réseau. Ainsi, nous proposons : La conception de formations (présentielle et en ligne) à destination des professionnels. La rédaction d’un kit pédagogique, contenant des éléments liés à la biodiversité ainsi que des propositions pratiques pour aménager les espaces pour accueillir de la biodiversité, animer le sujet auprès des enfants et impliquer les parents. La mise en place de concours pour encourager la végétalisation des établissements. Réalisation d’une cartographie régionale d’initiatives de protection de la biodiversité et l’organisation des temps locaux de rencontre entre les professionnels et les initiatives. La valorisation du projet.

8. Creating shared value: How does your initiative create value for society? Or different stakeholders?

Une mesure des impacts générés pas la démarche Ecolo crèche montre des économies d'eau, d'énergie, une réduction du gaspillage alimentaire, plus d'aliments écoresponsables dans les repas. Mais également une baisse des maladies des professionnels et des enfants. L'ensemble de ces impacts monétisés montrent que 1€ investi dans cette démarche permet d'économiser au moins 20€ aux parties prenantes : gestionnaires, institutions, état... En agissant également sur la biodiversité, nous allons encore accroître cet impact sociétal que nous pourrons monétiser. Nous arrivons à montrer qu'on peur baisser l'impact environnemental, tout en améliorant le bien être et en générant des économies !!!

9. Financial sustainability plan: can you tell us about your plan to fund your project and how that plan will be sustainable in the short, medium, and long term?

Nous visons la transformation systémique de la petite enfance en France. Nous prévoyons donc plusieurs étapes dont - une étape de R&D (1an) financée par les subventions : permettant de déployer les outils et méthodes - une étape de transmission dans les crèches via les formations financées par les établissements et les fonds de formation, également par les échanges de bonnes pratiques dans le réseau animé grâce aux adhésions - et enfin, à moyen terme, la transformation systémique que nous comptons impulser grâce au travail de sensibilisation et d'influence que nous menons auprès des institutions nationales permettra au programme de se diffuser de façon naturelle grâce à des outils tels les formations initiales, la réglementation...

10. Team: what is the current composition of your current team (types of roles, qualifications, full-time vs. part-time, board members, etc.), and how do you plan to evolve the team’s composition as the project grows?

Nous sommes une équipe de 11 personnes (ETP), venant de milieux professionnels très divers, mais unis par la conviction : pour sauver notre monde, nous avons besoin des actions concrètes avec de la valeur ajoutée. Claire, présidente, écotoxicologue et passionnée de la biodiversité Marie, directrice opérationnelle Margaux, chargée de R&D Isabelle et Virginie, responsables du développement. Pauline, Thomas et Dorothée, formateurs Manon Cizéron,animatrice Hélène, RAF Romain, digital

11. How did you hear about this challenge?

  • Ashoka page or contact

Evaluation results

5 evaluations so far

1. 1) OVERALL EVALUATION

Yes, absolutely! - 60%

Yes/maybe - 0%

Maybe - 40%

Maybe/no - 0%

No - 0%

2. 2) CONNECTION TO BIODIVERSITY

5 —Absolutely! It’s crystal clear how the solution is directly contributing to preserving and/or restoring biodiversity. - 60%

4—Yes, it establishes a clear connection to biodiversity. - 20%

3—Somewhat, the entry speaks to biodiversity but the direct impact is not well established and/or it is focused on a single species without considering its impact on the broader ecosystem - 20%

2—Not really, the connection to biodiversity is weak - 0%

1—No. The entry does not reference the solution’s impact on biodiversity. - 0%

3. 3) Is this entry IMPACTFUL?

5 -Yes, absolutely! - 60%

4- Yes, I think so. - 20%

3- Maybe. - 20%

2- Probably not. - 0%

1- No. - 0%

4. 4) Is this entry INNOVATIVE?

5 -Yes, absolutely! - 60%

4- Yes, I think so. - 0%

3- Maybe. - 40%

2- Probably not. - 0%

1- No. - 0%

5. 5) Is this entry VIABLE financially and operationally?

5 -Yes, absolutely! - 20%

4- Yes, I think so. - 40%

3- Maybe. - 40%

2- Probably not. - 0%

1- No. - 0%

6. 6) Is this entry ACTIVATING CHANGEMAKING?

5 -Yes, absolutely! - 60%

4- Yes, I think so. - 0%

3- Maybe. - 40%

2- Probably not. - 0%

1- No. - 0%

7. 7) Does this entry value COLLABORATION WITH OTHER STAKEHOLDERS in its approach?

5- Yes, absolutely! - 20%

4- Yes, I think ko. - 60%

3- Maybe. - 20%

2- Probably not. - 0%

1- No. - 0%

8. 8) FEEDBACK – Highlights

INNOVATION: You have a great understanding of the problem, have researched existing solutions, and have developed unique, thoughtful new solutions - 20%

IMPACT: You use specific numbers and evidence to describe what your project has achieved so far (or plan to achieve in the future) and you have a plan for measuring impact - 100%

GROWTH & LEADERSHIP POTENTIAL: You have a thoughtful plan for growth and your founding team has a strong combination of leadership and knowledge-based skills - 40%

VIABIBLITY: You have given a great deal of thought to not just the idea itself but how to make it work from a financial perspective in the present and future - 60%

CHANGEMAKING ACTIVATION: You value thinking around how to activate changemakers and empower them to innovate through your product or programming - 40%

POTENTIAL TO CREATE SHARED VALUE: You have a clearly defined plan on how to maximize shared value across multiple sectors and stakeholders - 60%

WRITING STYLE: Your writing style is concise, descriptive, clear, and specific - 40%

Other option - 0%

9. 9) FEEDBACK - Areas for Improvement

INNOVATION: Be more specific in your description of the research you have done into the past solutions to this problem and focus on how your solution is unique and innovative - 50%

IMPACT: Provide specific instances of your social impact and how you plan to measure impact – it may be helpful to describe the beneficiaries, products and programming, and provide evidence of (or plan for) how to measure impact - 0%

GROWTH & LEADERSHIP POTENTIAL: Your plan for growing the organization can benefit from more specifics. How can you round out the various skills of your current leadership team to make the project a long-term success? - 100%

VIABILITY: Make sure you have provided descriptive information about your financial sustainability plan. Where do the funds come from now and do you have a concrete plan for future sustainability? - 100%

POTENTIAL TO CREATE SHARED VALUE: your plan can benefit from more thought on how to create value for all stakeholders, not just immediate beneficiaries - 50%

WRITING STYLE: Try to be more concise, descriptive, clear, and specific. Avoid jargon. - 50%

Nothing – I thought everything was great! - 100%

CHANGEMAKING ACTIVATION: Try to provide more insights into how you are activating changemakers and empowering them to innovate through your product or programming - 0%

Other option - 0%

0 comments

Join the conversation:

Comment