DE LA TRANSFORMATION DES RACINES DE MANIOC EN ZONES RURALES AU DEVELOPPEMENT DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES RURALES

La construction des unités de transformation des racines de manioc, pourrait être un levier de développement pour les collectivités rurales.

Photo of CLAUDE RODRIGUE BASSOKE ELENDA
3 3

Written by

I confirm that I am fully aware of the eligibility criteria, and based on its description, I am eligible to apply to the CSV Prize 2017.

  • Yes, I'm eligible

Preferred language

  • French

Organization name

AGRICULTURE & COMMERCE D'AFRIQUE Sarl

Year founded

2017

Initiative stage

  • Start-Up (a pilot that has just started operating)

Annual budget in 2017 (USD)

  • $10k - $50k

Number of beneficiaries impacted so far

  • 10 - 50

Organization type

  • For-profit

Secondary Focus Area

  • Water
  • Rural development
  • Nutrition

Headquarters location: Country

  • Cameroon

Headquarters location: City

YAOUNDE (Chef lieu de la Région du Centre)

Location(s) of impact

Cameroun: Mom-Dibang (arrondissement de la Région du Centre)

Website

Encours de création

Facebook URL

Encours de création

Twitter URL

N/A

Problem: What problem is this initiative trying to address?

Le problème principal que nous essayons de résoudre est celui de la pauvreté.
La pauvreté surtout en milieu jeune est la source de plusieurs maux, parmi lesquels le manque d’instruction qui implique le chômage, l’exode rural et l’immigration clandestine, le banditisme et souvent le terrorisme.
Tous ces éléments constituent au Cameroun des freins au développement, surtout en milieux ruraux, et l’action isolée de l’Etat et même l’appui des établissements financiers s’avèrent souvent inexistants ou insuffisants.

Solution Summary: What is the proposed solution? What do you see as its most promising aspects for creating shared value?

La solution de création de valeur partagée proposée est celle de construire des unités de transformation artisanales de manioc dans chaque collectivité territoriale rurale à forte concentration de producteurs de manioc, en vu de produire entre autre l’amidon, pour rendre intéressant le coût d’opportunité de s’installer en zones rurales pour les jeunes désireux de se lancer dans l’agriculture et pour d’autres entreprises aussi.
Cela va induire la création des emplois formels et informels d’ici 2 ans d’environ 100 personnes au moins dans chaque arrondissement. Nous assisterons à un repeuplement des villages, et sur la base de la collaboration avec les collectivités territoriales, les routes et les pistes seront aménagées pour le transport des hommes et des biens.
Ne dit-t-on pas que : « Là où la route passe, le développement suit. » ?

Impact: What is the impact of the work to date? Specify both the social and the environmental impact of your work

Pendant que notre unité pilote de transformation du manioc était en construction en 2016, dans l’arrondissement de MOM DIBANG qui contient 24 villages, beaucoup de producteurs avaient mobilisés qui leurs amis qui leurs enfants, pour les aider à agrandir leurs champs de manioc en vue d’avoir une production importante au démarrage de l’exploitation de l’unité de transformation. Même ceux qui avaient arrêté de cultiver le manioc parce que ne sachant pas comment l’écouler à cause du désenclavement avancé de la route s’y sont remis. L’impact fût si grand que nous avons pu transformer à ce jour prés de 4 000 kg d’amidon que nous avons vendu au pressing à base de 20 000 kg de racines de manioc. Ce projet pour les producteurs et les collectivités territoriales rurales est une bouée de sauvetage parce que source de revenus, de sécurité, de création d’emplois et de formation. Le soutien de la mairie et de la sous préfecture de Mom-dibang garanti la pérennité de notre initiative.

Financial sustainability plan: How is this initiative financially supported? How will you ensure its financial sustainability long-term?

Le projet a été mis sur pied par les fonds propres des associés qui s’élèvent presque € 10 600. Actuellement, l’activité est financièrement soutenue par les revenus tirés de la vente des dérivés issues de la transformation du manioc surtout l’amidon, dont la demande ne cesse de croître dans les secteurs de l’industrie pharmaceutique, textile, agroalimentaire, brassicole et d’emballages, cela au Cameroun et dans le monde.
Nous recherchons aussi du côté des appuis de l’Etat et des Etablissements financiers.
Par ailleurs, La collaboration avec les collectivités territoriales dans leur rôle de vecteurs du développement durable en zone rurale assure l’encadrement et la sécurité des fonds que nous investissons de façon à garantir la pérennité du projet.

Unique value proposition: What makes your initiative innovative? How does your project differ from other organizations working in the same field?

L’innovation qui défend le concept « CSV » dans notre projet est l’alliage que nous formons avec les collectivités rurales.
Ayant constaté que les CT des zones rurales n’ont pas les facilités qui leurs permettraient de conduire leurs politiques de développement durable, et que notre action sociale et commerciale isolée n’aboutirait peut être pas, l’idée nous est venue de nous agripper sur la locomotive des zones rurales, pour avoir un bon coût d’opportunité d’investissement et de pénétration.

Founding story: Share a story about the "Aha!" moment that sparked the beginning of this initiative.

L’idée de notre projet est née après le résultat des recherches que nous avons initiés à la suite d’une rencontre inopinée avec une dame gérante d’une structure de transformation de racine de manioc à Souza. Elle avait reçu un bon de commande de 4000kg d’amidon qu’elle n’a pas pu livrer à la CICAM (industrie textile). Fort de ce constat, nous avons découvert que, pour ne parler que d’elle, la filiale NESTLE au Cameroun aurait besoin de pas moins de 1800 tonnes d’amidon de manioc conditionné par an pour la fabrication du cube aromatique. L’offre reste négligeable par rapport à la demande au Cameroun.
Alors si le Cameroun dispose de plus d’un million d’hectares de terre arables en zones rurales, de plus de deux millions de chômeurs en âge de travailler, des autorités rurales en manque d’initiatives, pourquoi ne pas mettre tout ça ensemble et concevoir un étendard du développement.

Where did you hear about the Nestlé Creating Shared Value Prize?

  • Other

3 comments

Join the conversation:

Comment
Photo of Adjo Juliette ETTIEN, KOUASSI

Belle initiative à fort potentiel d'impact social qui manque de viabilité financière détaillée à long terme.
Bonne suite.

View all comments