Projet Africa Green Economy Promotion Center : Valorisation de la Jacinthe d'eau

La contribution de JEVEV se résume en la disponibilité d'une ressource humaine compétente et d'un site abritant le siège et le centre.

Photo of TOTIN
4 4

Written by

I confirm that I am fully aware of the eligibility criteria, and based on its description, I am eligible to apply to the CSV Prize 2017.

  • Yes, I'm eligible

Preferred language

  • French

Organization name

AGEPC de JEVEV

Year founded

2010

Initiative stage

  • Established (the solution has passed the previous stages and demonstrated success)

Annual budget in 2017 (USD)

  • $10k - $50k

Number of beneficiaries impacted so far

  • 5,000 - 10,000

Organization type

  • Social enterprise

Secondary Focus Area

  • Rural development

Headquarters location: Country

  • Benin

Headquarters location: City

DANGBO, Vallée de l'Ouémé au Bénin

Location(s) of impact

Bénin : Dangbo, Bonou, Adjohoun, Porto-Novo, Aguégués, Soa-va, Missérété, Adja-ouèrè
TOGO : AGBODRANFO,

Website

https://ong-jevev.tumblr.com

Facebook URL

https://web.facebook.com/jevev.totin

Twitter URL

https://twitter.com/ongjevev

Problem: What problem is this initiative trying to address?

La jacinthe est une des macrophytes envahissantes les plus répandues dans le monde, surtout dans les pays tropicaux. Par conséquent, elle pourrait avoir une influence néfaste sur la santé des végétaux, la santé humaine, le tourisme et la qualité de l’eau. L’emploi des herbicides n’étant pas conseillé pour la conservation de la biodiversité. Face à ce constat, l’ONG JEVEV à travers son START-UP AGEPC, a considéré ce problème comme une opportunité

Solution Summary: What is the proposed solution? What do you see as its most promising aspects for creating shared value?

Le centre AGEPC de JEVEV a développé le ramassage de la jacinthe d’eau par les riverains en mettant en place une filière économique de valorisation durable des jacinthes à travers le compostage en aérobiose. Les communautés agricoles locales sont très intéressées ; elles transforment ainsi un problème en opportunité. De plus, la transformation des jacinthes en aérobiose évite l’émission de gaz à effet de serre et une valorisation financière de ces réductions d’émissions est envisageable sur le marché volontaire. L’activité de transformation de la jacinthe d’eau en compost vert est une innovation à double finalité : elle participe à la préservation de l’environnement tout en réduisant l’effet de dégradation de la couche d’ozone provoquée par les intrants chimiques agricoles (engrais chimiques et pesticides chimiques) et permet d’améliorer la productivité des surfaces agricoles.

Impact: What is the impact of the work to date? Specify both the social and the environmental impact of your work

Ce projet s’inspire de techniques agricoles ancestrales désormais délaissées au profit des engrais et pesticides chimiques.
Ainsi le compost obtenu permet de protéger l'environnement ainsi plus de 8500 hectares maraîchers de la basse vallée de l'ouémé sont protégées des usages abusifs d' intrants chimique agricoles. Ce compost participe à la sécurité alimentaire de 77 communes du Bénin avec pour potentiels utilisateurs la masse paysanne qui compte plus de 700 000 maraichers et en même temps cette activité permet à plus de cents (100) de femmes ramasseuses des jacinthes d'eau de différentes communautés, à des dizaines de jeunes piroguiers collecteurs , à plus d'une centaine de jeunes hommes et femmes transformateurs de se faire du bénéficient et autres prestations dans la chaîne de transformation. Cette activité permet le développement de la communauté, participe à son essor économique.

Financial sustainability plan: How is this initiative financially supported? How will you ensure its financial sustainability long-term?

2.Subventions
3.Contribution de la start-up
4.Revenu gagné
Le marché cible est celui des fermiers, coopératives, de la masse paysanne (maraîchers, petits exploitants, association agricole, ONG…), et des infrastructures privées comme publiques, les espaces verts. Etant donné la taille du marché, l’entreprise fournira tout d’abord les composts de la vallée, du plateau, et comme l’u
5.Les subventions issues des différentes compétitions

Unique value proposition: What makes your initiative innovative? How does your project differ from other organizations working in the same field?

- Matière première abondante dans la nature existe toutes saisons
- Activité pérenne pas couteuse

Founding story: Share a story about the "Aha!" moment that sparked the beginning of this initiative.

Après l’obtention de son Baccalauréat série B (Lettres-Sciences sociales) en 2009, Henri TOTIN est devenu un citoyen engagé en faveur des plus vulnérables, du changement climatique et de la protection de la faune et de la flore. Gestionnaire de projets, il fait son entrée dans le monde la société civile en 2010 où il créé l’organisation JEVEV (Jeunesse et Emplois Verts pour une Economie Verte) pour défendre les plus vulnérables, faire la promotion de l’économie verte.
      Aujourd’hui spécialiste des questions d’économie verte, Son projet d’ouverture d’AFRICA GREEN ECONOMY PROMOTION CENTER au Bénin a reçu le deuxième prix national de la prestigieuse compétition ‘’DARE TO INNOVATE’’ de l’institution PEACE CORPS BENIN

Where did you hear about the Nestlé Creating Shared Value Prize?

  • Upon recommendation from others

4 comments

Join the conversation:

Comment
Photo of Adjo Juliette ETTIEN, KOUASSI

Félicitations pour votre initiation.
J'aurais bien voulu voir le détail de la viabilité financière à long terme de cette initiative.
Bonne suite.

Photo of Mathieu Dohounheho

Le compostage de la Jacinthe est l'une des meilleures solutions sinon la meilleure pour une agriculture saine. L'ONG JEVEV continue toujours de travailler sur cette technique et nous vous promettons d'ici peu de renforcer cette méthode d'utilisation de Jacinthe

Photo of TOTIN

Bonjour cher collègue
Je serai très ravis de partager mes expériences avec toi, nous avons beaucoup de chose à s' apprendre l'un et l'autre pour changer ce monde. Je suis alors disponible pour une séance vidéo d'échanges et d'apprentissage.

Photo of Loïc Kamwa

J’aime cette idée. Elle va un peu dans le même sene que mon projet mais chez moi je compte utilisé la jacinthe d’eau pour melanger au excréments d’animaux et produire le biogaz. J’aimerais bien apprendre a l’utilisé pour produire les engrais et pourquoi pas dupliquer celà ici au Cameroon.