Profile

Recent contributions

(1)

Contribution list

Recent comments

(2) View all

Merci beaucoup beaucoup de me faire l'honneur de commenter mon projet et surtout d'avoir la latitude d'échanger en français. Concernant votre remarque relative à la viabilité dudit projet, je tiens à vous faire remarquer qu'il porte en lui-même sa viabilité financière, industrielle, agricole, et écologique en même temps, et je m'explique: Après avoir traité l'eau de mer avec les produits mentionnés sulfate de cuivre, de fer etc l'opération qui ne dure que quelques minutes donne accès à une eau riche en sulfate de potassium dont la tonne avoisine les 1000 dollars, en plus de l'azote et le phosphore présents dans la mer, ce qui donne accès à une agriculture prospère. Tous ces bénéfices s'ajoutent à l'eau qu'il y aura en permanence. Il ne faut pas oublier non plus l'énergie dégagée par le recyclage des produits utilisés pour le dessalement. En appliquant le procédé, les gaz à effet de serre qui menacent le climat seront contrôlés. Je ne veux pas être trop long, je vous invite pour les détails à consulter ces recherches au complet chez l'éditeur David Publishing company (www.davidpublisher.com Journal of chemistry and chemical engineering september 2013) ou le réseau Academia.edu sous la rubrique desalination ou Guyteau Bayard. Je tiens à vous remercier de votre gentillesse, ce fut un plaisir de communiquer avec vous. Si vous voulez plus de détails, n'hésitez pas à me rejoindre excellente soirée en Côte d'Ivoire!

Il faut féliciter et remercier la grande compagnie Nestlé et ses partenaires pour le lancement d'une pareille initiative. Les problèmes de notre monde sont nombreux, mais les solutions sont nombreuses également , il s'agit d'appliquer ces solutions qui pourraient réduire les gaz à effet serre, cause de nombreuses et trop fréquentes catastrophes (ouragans, inondations sécheresses, déplacement des populations desertification, famine) Longue vie à Nestlé et ses partenaires!